MICHAEL VIALA
-
-
-
-
-

© Michaël Viala

Prospection

2013 Pont- Saint-Esprit
Exposition Collective, Ulysse l’Original, FRAC Languedoc-Roussillon

PSE 1 :
Pour l’exposition Prospection, ma proposition s’articule autour d’une pièce centrale. PSE1 est à la fois une sculpture, une architecture et un travail de peinture, répondant aux modalités physiques de l’espace dans lequel elle s’inscrit.
Structure ouverte et colorée, cette construction a été pensée selon un protocole précis. La première étape a consisté en l’observation et l’appréhension globale du lieu, avant un prélèvement topologique précis. Dans l’atelier, la conception s’est faite sur plans. Multipliant les dessins et les possibles, des propositions ont pris formes. Le parti pris de PSE1 repose sur l’association orientée de deux espaces identiques, reliés par une opération de groupe Ponctuel de symétrie (ce système d’organisation en réseau existe en cristallographie sous le terme de macle). Les deux espaces de référence sont les bras du transept de l’église. Le transept est la partie du bâtiment qui permet de former la traverse d’une croix. Les bras sont les deux fractions situées de chaque côté de la croisée, c’est-à-dire de l’intersection du vaisseau principal et du transept. La hauteur de PSE1 est déterminée par une démarcation colorée visible sur l’ensemble des murs. Cette ligne horizontale semble indiquer un ancien niveau ou étage, sachant que ce lieu a eu plusieurs fonctions au cours de son histoire. PSE1 est une structure composée de poutre en sapin relié par des connecteurs en aciers. Ces éléments sont recouverts d’une peinture noire mate venant souligner la régularité de la construction. Les montants verticaux et horizontaux sont également peints, ici en suivant un protocole qui repose sur un jeu de symétrie et d’inversion.

La pièce est centrée dans l’espace du transept, mais de manière non orthogonale par rapport à l’ensemble de l’édifice. Elle invite au déplacement dans l’espace et permet de voir des lignes et des plans se dessiner dans et sur la structure. La sculpture s’ouvre sur elle-même, laissant apparaître l’espace qui la définie. Le lieu d’exposition et l’intérieur du prieuré répondent ainsi à l’une des définitions fondamentales de l’architecture : « l’architecture c’est créer du vide ». Bien qu’association de deux espaces, PSE1 existe en tant que structure vide, directement liée à l’architecture, conçue et modelée avec et en fonction du lieu. Ce travail montre par glissements successifs la cohabitation intrinsèque qui opère entre dessin, architecture, sculpture et peinture. PSE1 n’a d’autre fonction que d’être ce qu’elle est : une proposition spécifique pour un espace et un temps donné.

http://michaelviala.fr/files/gimgs/th-5_prospectionplan2.jpg
http://michaelviala.fr/files/gimgs/th-5_prospectionplan1.jpg
http://michaelviala.fr/files/gimgs/th-5_prospectionplan3.jpg
http://michaelviala.fr/files/gimgs/th-5_prospectionIMG_5364.jpg
http://michaelviala.fr/files/gimgs/th-5_prospectionIMG_5361.jpg
http://michaelviala.fr/files/gimgs/th-5_prospectionIMG_5379.jpg
http://michaelviala.fr/files/gimgs/th-5_prospectionIMG_5377.jpg
http://michaelviala.fr/files/gimgs/th-5_prospectionIMG_5389.jpg
http://michaelviala.fr/files/gimgs/th-5_prospectionIMG_5391.jpg
http://michaelviala.fr/files/gimgs/th-5_prospectionIMG_5410.jpg
http://michaelviala.fr/files/gimgs/th-5_prospectionIMG_5325.jpg
http://michaelviala.fr/files/gimgs/th-5_prospectionIMG_5405.jpg
http://michaelviala.fr/files/gimgs/th-5_prospectionIMG_5396.jpg
http://michaelviala.fr/files/gimgs/th-5_prospectionIMG_5397.jpg
http://michaelviala.fr/files/gimgs/th-5_prospectionIMG_5398.jpg
http://michaelviala.fr/files/gimgs/th-5_prospectionIMG_5395.jpg