MICHAEL VIALA
-
-
-
-
-

© Michaël Viala

Talgo

2001, Piano Nobile, Genéve

Hamid Maghraoui et Michael Viala ont travaillé en résidence et en duo, combinant un travail de vidéo et un travail de volume. Trois semaines passées à Genève et dans l’ espace Piano Nobile, aboutissent à la construction d’ un volume, sur une face duquel se projette une vidéo. Cette installation transforme la perception de l’ espace, physiquement et virtuellement. La structure en pente, imbriquée scrupuleusement dans l’ architecture du lieu, vient délimiter, fragment er la construction géométrique de l’ espace. Telle un prolongement du sol , elle invite le visiteur à y grimper. Par son positionnement dans l’espace, son engagement physique dans la pièce, de nouveaux points de vue et autres points de repère s’ offrent au spectateur : une expérience corporelle. La projection, elle, offre un rapport virtuel au sol. Une mappemonde est filmée dans un mouvement discontinu, intégrant le galbe d’ un poste de télévision dont l’écran est orienté vers le haut. Projetée à ras du sol, déployée telle un panorama, l’image s’étend comme un horizon dans une perspective qui pénètre le volume.

http://michaelviala.fr/files/gimgs/th-36_Untitled-15.jpg
http://michaelviala.fr/files/gimgs/th-36_TAL07.jpg
http://michaelviala.fr/files/gimgs/th-36_TAL03a.jpg
http://michaelviala.fr/files/gimgs/th-36_tal03.jpg
http://michaelviala.fr/files/gimgs/th-36_TAL13.jpg