MICHAEL VIALA
-
-
-
-
-

© Michaël Viala

Il serait possible de dire que les oeuvres de Michaël Viala sont la sublimation de ses passions personnelles.
Passion pour l’architecture en général et plus précisément pour les différentes techniques de construction. Michaël Viala a, en fait, interrompu ses études d’ingénieur pour s’inscrire à l’Ecole des Beaux-Arts de Nîmes.
Passion pour le skateboard - ce sport est sûrement l’un des rares qui se pratique dans l’espace urbain sans aménagement spécifique. Le skateur est en contact direct avec les accidents qu’offrent les construc- tions (murs, trottoirs...) et doit à chaque moment en négocier les difficultés.

Les notions de parcours, de circulation et de vitesse sont les thèmes de ses oeuvres. Les sculptures présentées induisent des itinéraires possibles et mettent de ce fait l’imaginaire en mouvement. En gommant l’angle droit formé par deux murs par la construction d’une courbe, l’artiste ne participe-t-il pas à rendre le monde plus harmonieux et pourquoi pas meilleur ?

Jean Brolly, 2003