MICHAEL VIALA
-
-
-
-
-

© Michaël Viala

Une Saison en enfer

La Fonderie, Le Mans, 2007

Compagnie Interstices, Théâtre de la Valse
Texte d’Arthur Rimbaud
Avec Michaël Hallouin, Marie Lamachère et Laurélie Riffault
Guitare électrique : Laurent Camarasa

A propos de la scénographie

Les contraintes :
- la pièce peut être joue dans différent espace, intérieur, extérieur, théâtre, galerie...
- aisance pour la mis en place et le transport de la scénographie
- spectacle évoluant au fil des sessions de travail

Le centre de la scénographie est composée d’un carre de lumière, auquel viennent ce join- dre deux carré de linoléum gris et deux projecteurs mobiles.

Les carrés de linoléum et les projecteurs sont considéré comme des outils offrant certaine possibilité. Il peuvent être manipulé par les acteurs en fonction de l’évolution du travail et l’assemble peut s’adapter a tout type de contexte.

La couleur choisis pour les carrés de linoléum est grise, c’est le juste milieu entre le noir des salles de spectacle et le blanc des espaces courant.

Ce travail a été réalisé en plus phase
- suivi des répétitions (intégration au travail en cours)
- recherche et conception par le dessins et la 3d
- réalisation et mis en place
- suivi des répétitions (manipulation des éléments scéniques)

http://michaelviala.fr/files/gimgs/th-61_Untitled-10_v3.jpg
http://michaelviala.fr/files/gimgs/th-61_P1000626.jpg
http://michaelviala.fr/files/gimgs/th-61_P1000633.jpg
http://michaelviala.fr/files/gimgs/th-61_P1000672.jpg
http://michaelviala.fr/files/gimgs/th-61_P1000676.jpg
http://michaelviala.fr/files/gimgs/th-61_P1000667.jpg